Vision et mission

PBI aspire à un monde dans lequel les gens abordent les conflits de manière non-violente, où les droits humains sont respectés, et où règnent justice sociale et respect interculturel.

PBI vise à créer des espaces de paix et à protéger les droits humains par la présence dissuasive d’observateurs internationaux, le renforcement des capacités des actrices et acteurs engagé(e)s sur le terrain, un travail de relations publiques auprès des autorités locales et internationales, la création et le développement d’un réseau d’appui, ainsi qu’un travail d’information sur la situation des droits humains dans les pays où PBI a ouvert des programmes. 

Partout dans le monde, les défenseur(e)s des droits humains se mettent en première ligne en œuvrant pour la paix et les libertés démocratiques. Porte-parole des groupes défavorisés, ils dénoncent les violations des droits humains et réclament justice. L'engagement d'avocat(e)s, de syndicalistes, de défenseur(e)s des droits de la femme ou de l'environnement dérange les gouvernements. Nonobstant leur courage, les militant(e)s subissent menaces, emprisonnements, tortures et même assassinats. En envoyant des équipes de volontaires, PBI contribue à dissuader les violences à l'encontre des défenseur(e)s des droits humains. Cela permet aux militant(e)s de continuer leur travail et crée un espace de paix pour la résolution non-violente des conflits. Nous considérons que la transformation des conflits ne peut pas venir de l'extérieur mais doit se baser sur la capacité et la volonté des populations locales. Nous évitons de nous imposer, d'interférer et d'être directement impliqués dans le travail des personnes que nous accompagnons. Notre travail est efficace grâce à sa dimension holistique.

« Des femmes et des hommes de PBI nous accompagnent jour et nuit, chaque mois, d’année en année. Ces hommes et ces femmes nous ont montré que leur présence est une arme. », Yolanda Becerra, présidente de l'Organisation féminine populaire (OFP), Colombie.

Principes

-La non-violence

PBI s’évertue à avoir la plus haute considération pour la vie humaine et sa défense. Nous respectons les droits humains de toutes et tous, ainsi que les valeurs et libertés démocratiques. PBI est convaincu qu’une paix et des solutions durables aux conflits internes et entre les nations peuvent être atteintes par l’action non-violente, et rejette par conséquent toute forme de violence. PBI a l’ambition de soutenir les processus de construction d’une société en paix, en encourageant la coopération entre populations travaillant de façon démocratique dans le but de trouver des solutions politiques aux conflits par des moyens non-violents. Avec ses 30 années d’expérience et de présence internationale, PBI essaye de mettre fin aux structures injustes afin de construire une société plus humaine.

-L’impartialité

En tant que tierce partie, PBI agit de façon indépendante et non-partisane. L’impartialité implique de :

- Traiter avec toutes les parties avec une grande ouverture d’esprit
- Informer aussi objectivement que possible
- Ne pas exprimer de jugement
- Relayer les inquiétudes aux responsables sans accuser

L’impartialité ne signifie pas l’indifférence, la neutralité ou la passivité envers l’injustice ou les violations des droits humains, la dignité personnelle ou la liberté individuelle. Au contraire, PBI est attachée à ces valeurs et lutte contre la violence – physique ou structurelle – afin d’établir une paix durable.

-La non-ingérence

Le travail de PBI en tant que tierce partie impartiale, requiert que les équipes de PBI ne soient pas impliquées dans le travail des organisations et personnes accompagnées ; qu’elles fassent de leur mieux afin de rester objectives, malgré leur possible identification émotionnelle avec les victimes de violations des droits humains ; qu’elles ne soient pas impliquées dans les politiques officielles du pays hôte ; qu’elles partagent les outils de résolution des conflits dont elles disposent avec celles et ceux qui le leur demandent, par le travail d'information ou via l'animation de formations et d’ateliers, sans intervenir ou imposer leurs propres opinions.

PBI respecte l’autonomie et le droit à l’autodétermination des peuples, et considère son action comme une simple contribution complémentaire aux efforts locaux pour la paix. Nous refusons donc d’interférer dans les initiatives locales et les façons de penser des populations pour lesquelles nous travaillons. Pour cette raison, PBI n’intervient qu'à la demande des organisations locales.

-Le caractère international

PBI incite les personnes de différentes cultures, langues, religions, croyances et régions à coopérer et participer aux structures locales, nationales, régionales et internationales des Brigades de Paix. Nous offrons la possibilité pour les volontaires d’agir en tant que relais ou représentant(e)s de la communauté internationale afin d’aider à la promotion d’un dialogue mutuel entre les différentes parties d’un conflit en leur donnant l’opportunité de communiquer avec le monde extérieur.

-L’horizontalité

PBI suit un modèle non-hiérarchique – horizontal – d’organisation et de prise de décision qui donne autant d’importance aux relations humaines et aux processus qu'aux résultats. PBI pratique la prise de décision par consensus à tous les niveaux de l'organisation.