Après évaluation de la situation des droits humains et des besoins des défenseur(e)s des droits humains (recherches documentaires et enquêtes de terrain), PBI international a déployé une équipe de volontaires au Kenya.

Pour plus d'information sur PBI Kenya, consultez la page internet et Facebook du programme et découvrez les actualités liées à ce programme.


Objectifs

  • Améliorer la situation des droits humains dans le pays en protégeant les défenseur(e)s et les organisations qui s’engagent à les défendre.
  • Attirer l’attention de la communauté internationale et du gouvernement kényan sur la situation des droits humains au Kenya et assurer une reconnaissance nationale et internationale du travail mené par les défenseur(e)s.
  • Donner une meilleure visibilité aux combats menés par les défenseur(e)s.
  • Renforcer la capacité des individus et organisations partenaires à développer des procédures et stratégies de protection adéquates.

 

Actions

L'équipe de PBI Kenya réalise toutes les activités mentionnées dans la rubrique Nos actions.

Actuellement, nous travaillons dans les zones urbaines de Nairobi et dans la région du mont Kenya. Notre travail s'articule sur quatre axes principaux:

  • L'accompagnement des défenseur.e.s, sur demande, afin de mieux faire connaître les questions relatives aux droits humains.
  • Les actions de plaidoyer politique aux niveaux local, national, régional et international.
  • Le partage d'information et les actions de sensibilisation au travers de nos publications régulières, d'événements et de réunions avec la société civile, la communauté internationale et les représentants gouvernementaux.
  • Le soutien à la protection durable des défenseur.e.s par le renforcement des capacités sur des sujets tels que la sécurité (y compris les évaluations des risques et les plans de sécurité), la création de réseaux et le bien-être.

 

Organisations et personnes accompagnées

Femmes défenseures

Spécificité de ce programme, PBI Kenya a développé une Boîte à outils numérique pour les femmes défenseures des droits humains de Nairobi et organise aujourd'hui des formations de formatrices et formateurs. Vous trouverez plus d'information sur cette boîte à outils à l'adresse suivante : http://www.toolkit-whrd-kenya.org/

Organisations de base

Les organisations de base et les mouvements sociaux jouent un rôle important dans la société civile kenyane. Leurs activistes défenseurs sont présents sur le terrain, documentent les cas, recueillent des preuves et parlent aux victimes et aux membres de la communauté. En tant que tels, ils sont très visibles et vulnérables face à d'éventuels agresseurs, mais ils peuvent manquer de ressources et de réseaux pour s'assurer une protection adéquate. Depuis sa création, PBI Kenya leur a apporté sa solidarité, sa protection et son soutien dans les processus de justice sociale.

Le projet Ushirikiano Mwema kwa Usalama (UMKU)

En 2016, PBI Kenya s'est associé à Saferworld - Kenya, Ghetto Foundation et Mathare Social Justice Centre pour mettre en œuvre le projet Ushirikiano Mwema kwa Usalama (UMKU) - qui signifie "De bonnes relations pour la sécurité" - pour lutter contre les exécutions extrajudiciaires dans les quartiers urbains de Nairobi. Le projet, financé par l'Union Européenne, vise à contester la normalisation des exécutions extrajudiciaires et à accroître le respect des normes nationales et internationales en matière de droits humains par les forces de l'ordre. Concrètement, il vise à renforcer les capacités des policiers et des défenseur(e)s des droits humains à prévenir les exécutions extrajudiciaires et autres violations des droits humains, et à contribuer à l'existence d'enquêtes, de poursuites et de sanctions.

Trouvez plus d'informations sur ce programme ici.

Défenseur(e)s de la terre, des ressources natruelles et de la culture

Avec la réduction croissante des terres et des ressources à l'échelle mondiale, l'interaction entre les entreprises et les droits humains est de plus en plus importante. Le Kenya ne fait pas exception à la règle et est également confronté à des cas d'accaparement de terres, de diminution des ressources naturelles et d'implication d'entreprises privées dans des violations des droits humains. PBI Kenya a accompagné plusieurs défenseur(e)s et communautés dans des affaires concernant l'accès à des terres ancestrales, des questions relatives aux titres fonciers (reconnaissance) et des pratiques abusives ou même des menaces de la part d'entreprises.

Défenseur(e)s en exil

PBI a aussi répondu aux demandes de protection de défenseur(e)s en exil qui poursuivent leur engagement depuis le sol kényan et continuent de faire face aux menaces de policiers et agents de l’Etat de leur pays d'origine infiltrés et des policiers locaux corrompus. PBI a repris son travail d’évaluation de la situation et des risques encourus par ce public de défenseur(e)s particulier afin de pouvoir les accompagner.

Trouvez plus d'information sur les besoins et les défis des défenseur(e)s en exil dans ce rapport.

 

Suivez toutes les actualités de PBI Kenya sur la rubrique consacrée dans leur site web (anglais).