PBI a commencé à travailler au Mexique avec le Service International pour la Paix (SIPAZ) en 1994, alors que la société civile mexicaine demandait une présence internationale au Chiapas après le soulèvement zapatiste. La présence de PBI au Mexique s’inscrivait dans la continuité du travail déjà réalisé en Amérique centrale. A la suite des missions exploratoires, PBI décida officiellement de s’établir à Mexico et dans l’Etat de Guerrero, qui avait vu de graves violations des droits humains, la fragmentation de son tissu social et la désarticulation de la société civile notamment à cause d’une forte répression et de la faible présence d’organisations internationales. En 2001, une équipe permanente de volontaires s’établit à Chilpancingo, capitale de l’Etat de Guerrero, laquelle est transférée en 2008 à Oaxaca pour couvrir ainsi les deux Etats. En 2012, une nouvelle mission exploratoire est réalisée dans six Etats de la République et PBI ouvre en août 2013 une équipe régionale au nord du pays afin d’accompagner les défenseur.e.s des Etats de Chihuahua et Coahuila, où les problématiques régionales en matière de droits humains reflètent les problématiques nationales.

La violence généralisée au Mexique causée par la militarisation du pays mise en oeuvre pour lutter contre le narcotrafic et le crime organisé a eu de graves conséquences sur la société civile mexicaine et le travail de défense et promotion des droits humains. Les risques et l’insécurité continuent d’être le pain quotidien des défenseur.e.s des droits humains qui sont victimes de menaces, d’harcèlement,  de l’usage arbitraire du système pénal dans le but de les criminaliser, d’assassinats et de disparitions. 

Avec l’arrivée au pouvoir du Mouvement de Régénération Nationale (MORENA), la situation des défenseur-e-s de droits n’a pas beaucoup changé au bout de la première année. Il y a des actions de ce nouveau gouvernement qui favorisent la protection des personnes défenseur-e-s de droits ainsi que des tendances qui peuvent être contraires à leur situation.

 

Pour plus d'information sur PBI Mexique consultez la page internet (disponible en espagnol et en anglais), Facebook et Twitter du programme et découvrez les actualités liées à ce programme.

 

Objectifs

PBI Mexique travaille selon 4 axes de travail :

- L’accompagnement protecteur physique pour apporter protection et soutien moral aux défenseur.e.s en danger et montrer sur le terrain la préoccupation de la communauté internationale et son soutien à l’élaboration d’initiatives locales de paix. 

- La collecte d’informations et l’analyse de ces dernières pour transmettre un panorama objectif de la situation via l’élaboration de rapports et de publications. 

- Le dialogue permanent avec les autorités locales et internationales pour partager nos préoccupations et renforcer notre réseau d’appui. 

- Le renforcement des capacités des défenseur.e .s des droits humains en sécurité et plaidoyer à travers des formations et ateliers.

Voir la rubrique Nos actions pour plus d'information.

Fonctionnement

PBI Mexique est composé d'un bureau de coordination à Mexico, et de deux équipes de cinq volontaires internationaux, respectivement basées dans les villes de Chihuahua et de Oaxaca. PBI Mexique réalise ses activités d’accompagnement dans les Etats de Chihuahua, Coahuila, Guerrero, Oaxaca et dans la capitale fédérale, Mexico.

 

Pagetop quotes: 

Puisque PBI est une organisation internationale, soutenue dans d'autres pays, nous pensons qu'il est difficile pour le gouvernement mexicain de porter atteinte à notre intégrité sans avoir à le payer chèrement auprès de la communauté internationale, qui veille au respect des droits humains, Emiliana Cerezo Contreras